Vous êtes ici : Guide de la consommation > Loisirs > Comment choisir son vélo électrique ?

Comment choisir son vélo électrique ?

Le vélo électrique est un moyen de locomotion de plus en plus prisé. Écologique et pratique, ce type de vélo, qui fonctionne grâce à une batterie électrique, est particulièrement bien adapté aux déplacements en ville, mais il existe aussi des modèles de vélos électriques davantage destinés aux longues balades et à ceux qui désirent l’utiliser pour leurs loisirs. Quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir son vélo électrique ?

Comment choisir son vélo électrique ?

Bien définir le type d’utilisation souhaitée pour son vélo électrique

La grande majorité des vélos électriques disponibles sur le marché sont des vélos de ville. Ils sont le plus souvent de type "hollandais", avec un guidon haut et rapproché de son utilisateur qui permet d’avoir une position droite et confortable qui facilite la visibilité de loin, un atout non négligeable lorsqu’on utilise un vélo électrique en ville.

Mais de plus en plus de fabricants proposent des vélos électriques type VTC ou VTT pour un usage sur la route et pour ceux qui veulent bénéficier de cette nouvelle technologie pour leurs loisirs, voire leur activité sportive. Sur ce type de vélo électrique, la position est davantage penchée en avant pour augmenter l’effet sport. Ce sont aussi des vélos plus légers que ceux destinées aux déplacements en ville.

Compte tenu de la facilité des déplacements avec un vélo électrique, qui demande beaucoup moins d’efforts qu’un vélo classique, ce type de vélo est particulièrement bien adapté aux personnes qui souffrent par exemple de problèmes de dos, d’articulations, pour les personnes âgées ou encore les parents qui transportent des enfants.

L’un des principaux inconvénients du vélo électrique réside dans le fait qu’il devient un vélo très lourd lorsque sa batterie est déchargée. Le poids peut varier de 9kg pour les plus légers à 30kg pour les plus lourds. Le vélo électrique est aussi très prisé des voleurs ce qui oblige à retirer et à emporter avec soi sa batterie une fois qu’il est stationné dans la rue.

Quel moteur choisir pour son vélo électrique ?

Il existe différents types de moteurs pour un vélo électrique, avec chacun des conséquences sur l’utilisation du vélo.

Le moteur intégré au pédalier

La majorité des vélos électriques disposent d’un moteur intégré au pédalier. Ce type de moteur procure ce que l’on appelle une assistance "proportionnelle", c’est-à-dire que l’utilisateur est assisté de manière progressive en fonction de l’effort qu’il doit produire. Cette technique est permise grâce à la présence d’un capteur de force ou de couple. Le moteur intégré au pédalier permet une conduite sans à-coups, procure un réel confort de conduite et favorise l’équilibre du vélo électrique.

Le moteur placé dans la roue arrière

Avec un moteur situé dans sa roue arrière, un vélo électrique est tout de suite utilisé au maximum de sa puissance, dès que la personne appuie sur les pédales. Ce type de vélo est davantage destiné à des personnes agiles et rompues à ce type de moyen de déplacement car, avec lui, la conduite peut sembler être plus difficile à contrôler. En revanche, ses utilisateurs apprécient généralement sa facilité et son confort d’utilisation.

Quel type de batterie choisir pour son vélo électrique ?

Un vélo électrique se choisit aussi en fonction de sa batterie, et notamment de sa puissance et de son autonomie. La performance d’une batterie est exprimée par sa tension, en Volt (V), et par sa capacité en Ampère-Heure (Ah). Plus la tension est élevée, plus l’impression de puissance du vélo électrique est forte. Plus la capacité exprimée en Ah est élevée, plus l’autonomie de la batterie est importante. Il est conseillé de choisir au minimum une batterie de 8Ah pour pouvoir effectuer en autonomie le maximum de kilomètres (jusqu’à 25). Au final, la puissance d’un vélo électrique, telle qu’elle est donnée par les fabricants, est exprimée en Watts (W). Elle correspond en fait à la multiplication de la tension et de la capacité de la batterie. Par exemple, un vélo d’une tension de 24V et d’une capacité de 10Ah a une puissance affichée de 240W.

L’autonomie de la batterie d’un vélo électrique varie également en fonction du poids de l’utilisateur, du niveau de gonflage des pneus, des fortes variations de températures, ou encore des conditions d’utilisation du vélo (route ou ville).

La batterie est également composée d’une carte mère qui a pour rôle de procéder à des calculs pour procurer une assistance adaptée à l’utilisateur d’un vélo électrique.

Quel système de changement de vitesses choisir pour son vélo électrique ?

Autre élément à prendre en compte lors de l’achat d’un vélo électrique : le système de changement des vitesses. Il peut être par dérailleur ou intégré. Le premier permet de ne pas perdre de rendement au changement d’une vitesse et est agréable notamment lors d’une conduite sportive.

Un système de changement de vitesses intégré, c’est-à-dire complétement renfermé, permet, lui, de passer les vitesses sans avoir à pédaler. Il évite également les risques de dérailler et ne demande pas d’entretien spécifique.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : jCtxa9

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers