Vous êtes ici : Guide de la consommation > Finance > Choisir son assurance auto : quels sont les points à prendre en compte ?

Choisir son assurance auto : quels sont les points à prendre en compte ?

Posséder un véhicule implique de devoir obligatoirement l’assurer, au minimum avec une assurance de responsabilité civile, aussi appelée assurance au tiers. Couvrir son véhicule contre les risques a un coût. C’est pourquoi il est important de connaître les points à prendre en compte avant de signer son contrat et ainsi choisir la meilleure aussurance auto.

Choisir son assurance auto : quels sont les points à prendre en compte ?

L’assurance auto est obligatoire pour tous les véhicules en circulation

Près de 800 000 automobilistes français roulent sans assurance selon les récentes déclarations de Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière. Ils ont provoqué 109 morts de la route en 2018. Avec évidemment des conséquences terribles aussi d’un point de vue financier.

Pourtant, un véhicule en circulation, même ponctuellement, a l’obligation d’être couvert par une assurance minimum de responsabilité civile qui a pour but de réparer les dommages que le véhicule peut occasionner à des tiers (passager, piéton, autre véhicule, etc.). L’assurance auto responsabilité civile exclut toutefois le conducteur du véhicule responsable d’un accident de toute indemnisation pour les dommages qu’il subit.

Ne pas assurer son auto est un délit passible d’une amende de 3 750 euros, et, en fonction des circonstances, l’automobiliste peut être aussi condamné à des travaux d’intérêt général, voire à la suspension ou à l’annulation de son permis de conduire ou encore à la confiscation de son véhicule.

Les éléments à prendre en compte pour bien choisir son assurance auto

Différents éléments sont à prendre en compte pour choisir une assurance auto qui correspond le mieux à son profil de conducteur. Ces éléments déterminent également le montant de la cotisation annuelle de l’assurance auto choisie.

Son profil de conducteur

Le choix d’une assurance auto va se faire différemment si vous êtes un conducteur aguerri ou un conducteur novice. En effet, en raison du plus grand nombre de jeunes automobilistes blessés ou tués sur la route, leur cotisation annuelle est majorée de 100 % la première année d’assurance, de 50 % la deuxième et de 25 % la troisième. Cette majoration peut également être appliquée aux automobilistes qui n’ont jamais été assurés ou qui n’ont pas été assurés depuis trois ans.

De la même manière, les seniors doivent penser à adapter leur assurance auto à leur nouveau mode de vie une fois à la retraite en supprimant par exemple de leur contrat la garantie qui les couvrait pour leurs trajets domicile-travail. Une façon de réduire le coût de son assurance auto.

Un conducteur doit également considérer sa situation en fonction du malus ou du bonus qui lui est appliqué pour pouvoir choisir une assurance auto la mieux adaptée à son cas en matière de garanties, mais aussi d’un point de vue financier.

L’utilisation de son véhicule

Utiliser sa voiture tous les jours ou simplement les week-ends a des incidences sur l’assurance auto que l’on va choisir, et en particulier sur le montant des cotisations. Ceux qui roulent peu ont tout intérêt à se tourner vers les assurances auto au kilomètre.

De la même manière, prendre son véhicule pour se rendre à son travail ou effectuer des déplacements professionnels conditionnent la définition des garanties nécessaires et des modalités de prise en charge des sinistres notamment. L’utilisation d’un véhicule pour ses déplacements professionnels doit d’ailleurs être obligatoirement signalée à son assurance pour être sûr d’être convenablement couvert.

À noter aussi que certains assureurs prennent en compte votre lieu de résidence pour déterminer les garanties couvertes et notamment le montant de vos cotisations. Par exemple, une voiture stationnée dans un parking sécurisé plutôt que sur une aire de stationnement classique dans les territoires plus à risques en matière d’accidents, d’incendies, de dégradations, etc., vous permettra la plupart du temps de bénéficier d’une prime d’assurance moins élevée.

Enfin, l’âge de votre véhicule entre aussi en compte en matière d’assurance auto. Un ancien peut ne nécessiter qu’une assurance de base, dite « au tiers », alors qu’il est préférable d’assurer « tous risques » un véhicule neuf.

Les garanties d’assurance de base

Assurer son véhicule est une obligation. Il doit au minimum bénéficier d’une garantie de responsabilité civile. Cette dernière couvre les dommages que votre véhicule peut occasionner, tels que la blessure d'un piéton ou d'un passager ou encore les dégâts causés à un autre véhicule.

Avec cette couverture minimum, le conducteur responsable d’un accident n’est toutefois pas indemnisé pour les dommages qu'il subit. En revanche, un assureur peut proposer en plus, dans le cadre des garanties de base, une protection individuelle du conducteur, une protection juridique et une assistance.

Les garanties d’assurance optionnelles

Si vous avez besoin, en raison de l’utilisation de votre véhicule ou de son âge, d’une couverture qui dépasse celle d’une assurance de base, vous pouvez opter pour l’assurance « tous risques » qui garantit une prise en charge maximum en cas d’accident ou de sinistre. Ce type d’assurance couvre en effet tous les dommages en cas d’accident, l’incendie et le vol de votre voiture, les bris de glace, les dommages subis par le conducteur ou encore dus à une catastrophe naturelle.

Il existe aussi un niveau intermédiaire entre la formule au tiers et tous risques. En plus de proposer une couverture minimale de responsabilité civile, elle élargit le champ des garanties au vol, aux incendies et aux bris de glace.

Le montant des primes d’assurance et des franchises

Au moment de choisir son assurance auto, une attention toute particulière doit être portée notamment sur le montant et l’échéancier des cotisations demandées, ainsi que sur le coût des franchises exigées en cas de sinistre. Des prix attrayants en matière de cotisations peuvent en effet parfois cacher des tarifs exorbitants en matière de franchise.

Les modalités de remboursement en cas de sinistre

Pour bien choisir son assurance auto, il est également conseillé de bien lire le contrat proposé en matière de conditions de remboursement, de prêt de véhicule, ou de remplacement. Surtout, il est important de bien comprendre et de connaître les dépenses qui restent à votre charge en cas de sinistre.

Exiger de l’assureur une proposition claire

En fonction de votre véhicule et de votre profil de conducteur, l’assureur doit vous remettre une ou des propositions d’assurance auto claires et précises. Elles doivent notamment comporter une fiche d'information sur les prix et les garanties, notamment sur leurs limites (risques non couverts), sur les instances compétentes en cas de litige et sur les modalités de déclenchement des garanties en cas de sinistre.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : jTb2LH

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers