Vous êtes ici : Guide de la consommation > Transport > Comment choisir son assurance auto ? Les garanties indispensables et optionnelles

Comment choisir son assurance auto ? Les garanties indispensables et optionnelles

Toute voiture en circulation doit être assurée par son propriétaire. Il existe des garanties minimums et obligatoires comme la responsabilité civile, aussi appelée assurance au tiers, qui permet de réparer les dommages causés par le véhicule à des tiers. Cette assurance est obligatoire. Elle peut aussi être assortie de garanties plus larges et optionnelles. Tour d’horizon des assurances auto indispensables et de celles qui sont facultatives.

Comment choisir son assurance auto ? Les garanties indispensables et optionnelles

Une garantie obligatoire : l’assurance auto responsabilité civile

Le propriétaire d’un véhicule en circulation doit obligatoirement l’assurer à l’aide d’une couverture de responsabilité civile, plus communément appelée assurance au tiers. Cette garantie de base indispensable, prévue par la loi, couvre tous les dommages matériels et corporels causés à des tiers (passager, piéton et autre conducteur) et propose une assurance défense recours en cas de problèmes qui doivent être réglés en justice.

La couverture de responsabilité civile n’assure pas cependant les incidents et leurs conséquences qui interviennent sur le véhicule d’un tiers, ni les dommages corporels subis par le propriétaire de la voiture ainsi assurée.

L’assurance responsabilité civile est suffisante pour les véhicules anciens d’une faible valeur ou encore pour les automobilistes qui se servent peu de leur voiture.

Les garanties optionnelles

L’assurance garantie corporelle conducteur

Si elle n’est pas rendue obligatoire par la loi, l’assurance garantie corporelle conducteur est vivement conseillée. Cette garantie est le plus souvent proposée en option par les compagnies d’assurance et son coût s’ajoute donc à l’assurance au tiers de base. L’assurance garantie corporelle conducteur couvre les dommages physiques qu’un conducteur peut subir au volant et ceux provoqués par un accident sans qu’il y ait d’autres responsables définis.

L’assurance tiers étendue

La formule « assurance tiers étendue » comprend l’assurance responsabilité civile obligatoire mais elle va un peu plus loin en termes de couverture. Les compagnies d’assurance peuvent ainsi proposer dans cette formule une assurance en cas de panne ou d’accident qui prévoit un service de dépannage ou la réparation du véhicule, l’option bris de glace ou encore une garantie vol.

Cette assurance de base étendue répond toutefois souvent à des conditions restrictives de la part des assurances comme par exemple le fait de bénéficier d’une telle couverture seulement si le propriétaire du véhicule est victime de dommages et si l’incident survient à un certain nombre de kilomètres de son domicile.

L’assurance tiers étendue concerne les automobilistes qui utilisent régulièrement leur véhicule et qui possèdent une voiture relativement récente mais sans une trop grande valeur.

Le contrat d’assurance dit « tous risques »

Pour les automobilistes propriétaires d’une voiture très récente, dont la valeur est importante, ou qui utilisent très régulièrement leur auto, le contrat d’assurance « tous risques » est à privilégier. L’assurance « tous risques » couvre et prévoit d’indemniser tous les dommages subis par le véhicule de l’assuré quel que soit le type d'accident ou la responsabilité du conducteur, ainsi que ceux dont peut être victime physiquement le conducteur assuré.

Cette formule d’assurance très complète comprend la garantie de base obligatoire de responsabilité civile et de nombreuses garanties optionnelles, mais dans un seul package, telles que :

  • la garantie dommage collision (remboursement en cas de collision avec un autre véhicule, un piéton ou un animal s’ils sont identifiés) ;
  • la garantie incendie et vol (versement d’une indemnité en cas d’incendie ou de vol du véhicule assuré) ;
  • la garantie bris de glace (couvre les dommages subis sur le pare-brise) ;
  • la garantie tempête (indemnisation des dégâts dus à une tempête) ;
  • la garantie catastrophe naturelle (indemnisation des dégâts subis par le véhicule lors d’une catastrophe naturelle reconnue comme tel par un arrêté ministériel) ;
  • la garantie catastrophe technologique (risques technologiques définis par territoire par l’autorité administrative. En cas de dommages subis par l’auto, l’assuré est dispensé du paiement d’une franchise) ;
  • la garantie « contenu du véhicule » (couvre les objets privés ou professionnels transportés dans un véhicule et dégradés) ;
  • des garanties liées à un service telles qu’une assistance dépannage ou une protection juridique.
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : FzngaM

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Comment acheter moins cher son essence ou gasoil ? Comment acheter moins cher son essence ou gasoil ? Sur internet bien sûr, c'est là qu'il faut aller pour acheter moins cher son essence ou gasoil. L'Etat français a ainsi lancé son propre site, recensant chaque station service et le prix de...
  •