Vous êtes ici : Guide de la consommation > Alimentation > Quels aliments périmés peut-on consommer sans danger ?

Quels aliments périmés peut-on consommer sans danger ?

Les consommateurs sont certainement nombreux à se demander s’il est encore possible de consommer quelques aliments affichant une date limite passée. Il faut dire qu’à l’heure où le gaspillage alimentaire est scandaleux, il est normal de se poser la question. Voici quelques éléments de réponses.

Date limite de consommation des yaourts

Faire la différence entre DLC et DLUO

Produits laitiers, fruits, légumes, charcuteries, viandes et autres plats préparés… Dès qu’ils sont périmés, les aliments développent des micro-organismes qui peuvent devenir dangereux pour la santé et entraîner des intoxications alimentaires. Face à ce problème pourtant, tous les aliments ne sont pas sur le même pied d’égalité.

Certains restent consommables même après le dépassement de la date de péremption. Cependant, pour ne prendre aucun risque, il convient de savoir lire les emballages et faire la différence entre la date limite de consommation (DLC) et la date limite d’utilisation optimale (DLUO).

La DLC correspond à la mention "à consommer jusqu’au…", visible sur les emballages. Ici, il est prohibé de consommer les aliments au-delà de la date indiquée, car les produits frais très périssables développent des bactéries pathogènes qui entraînent des contaminations. Aussi, une fois le produit ouvert, vous avez maximum 48 heures pour le manger.

La DLUO quant à elle indique la mention "à consommer de préférence avant le...". Dans ce cas, il reste possible de consommer l’aliment en question quelques jours ou semaines après péremption (généralement du café, des conserves ou des boissons), mais les qualités nutritionnelles et gustatives risquent d’être altérées. En général, la DLUO est appliquée sur les produits stérilisés, secs, congelés, lyophilisés ou surgelés.

Les aliments à jeter directement à la poubelle

Quand il s’agit de viandes, de charcuteries ou de poissons, aucune concession n’est possible. Dès que la DLC est atteinte, il faut tout jeter. Si la viande ou le poisson sont achetés en boucherie, le délai est de 24 à 48 heures au maximum pour les consommer. Idem pour les plats cuisinés qui doivent être débarrassés du réfrigérateur une fois la date de péremption passée. Les fruits, céréales ou pains présentant des traces de moisissures ainsi que les produits gorgés d’eau (jus, soupe, compotes) révélant le même problème sont à mettre à la poubelle. Il en est de même pour les boîtes de conserve dont le couvercle est bombé ou les œufs remontant à la surface quand ils sont mis dans l’eau.

les pâtes toujours consommables même périmées

Les aliments toujours récupérables même périmés

Dans la liste des aliments qui ne périment quasiment jamais figurent le miel, les épices, les produits secs (pâtes, riz...) et les boîtes de conserve. On peut également inclure dans cette catégorie les biscuits secs, les soupes en sachet ainsi que les autres produits lyophilisés. Le chocolat continue également d’être consommable même deux ans après sa date de péremption. Mais attention, les goûts peuvent changer.

En ce qui concerne les produits surgelés, tant que la chaîne du froid n’a pas été brisée, il reste possible de les consommer plusieurs mois après la date de péremption. Fait étonnant : le yaourt rejoint cette liste. Certes, il vaut mieux ne pas dépasser les deux semaines pour le consommer, mais ce produit reste valable à la consommation même périmé. Il en est de même pour le lait UHT cacheté.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : a6jFUK

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers