Vous êtes ici : Guide de la consommation > Habitat > Les ressourceries, quel est ce concept ?

Les ressourceries, quel est ce concept ?

Les ressourceries, quel est ce concept ?

Le concept des ressourceries se fonde sur les valeurs de l'économie sociale et solidaire qui rime avec recyclage et économie circulaire. Bien que, de tout temps, les objets ont été réparés et remis dans le circuit, notamment avec l'un des acteurs historiques, Emmaüs, aujourd'hui, les initiatives se multiplient face à une prise de conscience de l'urgence à freiner cette surconsommation inutile et dévastatrice pour la planète.

Le Réseau National des Ressourceries

En 2000, différents acteurs du recyclage et de la deuxième vie des objets (associations, coopératives, collectivités…), se sont réunis pour créer une association loi 1901 appelée Réseau National des Ressourceries dont l'ambition, à travers ce groupement professionnel, est de réduire les déchets en remettant en service les objets réparés afin qu'ils continuent à être utilisés.

Aujourd'hui, le Réseau compte plus de 150 structures qui ont adhéré à la charte nationale basée sur 3 grands principes qui régissent leur activité :

  • développer une économie solidaire qui donne priorité à l’Homme sur le capital, c’est-à-dire que le service passe avant le profit, dans le but de créer une dynamique de développement local, de faciliter l'insertion des publics défavorisés (handicapés, chômeurs de longue durée, personnes peu qualifiées…), de rendre le marché de l'occasion plus attractif et de tendre vers l'autonomie des acteurs responsabilisés.
  • coopérer dans la transparence pour la mise en place d’un service de proximité pour la prévention des déchets, impliquant un partage des savoirs, une préférence pour la concertation et l'équité plutôt que pour la concurrence, une coopération avec les autres acteurs de l'économie solidaire et de la protection de l'environnement, ainsi qu'une évaluation des pratiques et des résultats obtenus basée sur des indicateurs économiques, sociaux et environnementaux (Observatoire National des Ressourceries).
  • protéger l’environnement par la réduction des déchets et la mise sur le marché de biens qui ont un fort bénéfice environnemental, afin de s'inscrire dans une démarche de développement durable donnant priorité à l'Homme et à l'Environnement, ce qui passe par des actions de communication et de sensibilisation sur la valorisation du gisement de déchets issus des ménages et des collectivités, voire des industries pour des déchets de base.

Pour résumer, le concept des Ressourceries avec ses 3R (réduire, réemployer/réutiliser, recycler) s'appuie sur 4 fonctions :

  • Collecter des déchets encombrants ménagers, des meubles, des produits électriques et électroniques (ordinateurs, TV, réfrigérateur…), des vêtements, textiles et chaussures, des déchets d’activités économiques (DAE),
  • Valoriser en triant, nettoyant, réparant, ou envoyant vers des filières de valorisation adéquates,
  • Revendre à petit prix, en vente directe ou en partenariat avec des organismes sociaux pour équiper des bénéficiaires dans le besoin, ce qui permet d'assurer des ressources propres aux Ressourceries qui ont des salariés,
  • Sensibiliser usagers, clients, enfants, citoyens, consommateurs, à la valorisation des déchets et, plus largement, à la protection de l'environnement.

Ressourcerie, recyclerie, déchetterie : quelles différences ?

Le Réseau National a, dès sa création, déposé le terme Ressourcerie comme marque, ce qui n'empêche pas qu'il soit employé aujourd'hui de façon générique.

Hors du Réseau National des Ressourceries, d'autres structures existent qui fraient de la même façon dans le chemin de l'économie sociale et solidaire. Vous aurez ainsi entendu forcément parler d'Emmaüs avec les structures de la branche "économie solidaire et insertion dont notamment la Scop et ses conteneurs Le Relais, mais également les Repair Cafés où l'on peut apprendre à réparer son électroménager ou encore les recycleries parfois spécialisées qui fleurissent ici ou là pour s'adapter au "monde d'après".

En effet, il convient de garder à l'esprit que, quelle que soit la structure, l'ambition est bien de donner une seconde vie à de nombreux objets ou supports textiles, dans une démarche écologique de prise de conscience du gaspillage excessif que créent nos façons de consommer, qui conduit à augmenter la pollution par l'accumulation des déchets produits.

Une autre vision de l'économie s'impose également puisque le but non lucratif de ces structures amène à des approches équitables loin d'être incompatibles avec la création d'emplois. Les collectivités locales ont tout à gagner à être partenaire de ces initiatives puisque les services d'intérêt général, la diffusion de l'information relative à la réduction des déchets et l'adoption d'attitudes éco-citoyennes font partie également de leurs missions.

A savoir : chaque année, la Semaine Nationale des Ressourceries se déroule en octobre, et la prochaine aura lieu du 5 au 11 octobre 2020 !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Tw5rfk

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers