Vous êtes ici : Guide de la consommation > Finance > Utilisation frauduleuse de votre carte bancaire : que faire ? Les bons réflexes !

Utilisation frauduleuse de votre carte bancaire : que faire ? Les bons réflexes !

Utilisation frauduleuse de votre carte bancaire : que faire ? Les bons réflexes !

Si vous constatez sur vos relevés bancaires une ou des opérations suspectes dont vous n’êtes pas à l’origine et que vous êtes toujours en possession de votre carte bancaire, vous devez rapidement avoir le réflexe de faire opposition sur votre carte auprès de votre banque. D’autres démarches sont également conseillées dans ce cas-là. Explications.

Faire opposition sur votre carte bancaire dans un premier temps

Le premier réflexe à avoir si vous constatez des opérations frauduleuses sur votre relevé de compte et que votre carte bancaire n’a pas été volée ou perdue et que vous l’avez toujours en votre possession est de faire au plus vite opposition sur votre carte bancaire afin de bloquer son utilisation.

Pour cela, appelez directement votre banque qui vous conseillera sur les démarches à suivre, ou appeler le serveur interbancaire commun à toutes les banques qui enregistrera votre demande d’opposition. Ce serveur est joignable 7 jours/7 et 24h/24 par téléphone au 0 892 705 705.

Suite à cette démarche, on vous remet un numéro d’enregistrement de votre demande d’opposition sur votre carte bancaire. Certaines banques demandent aussi d’être averties de votre demande d’opposition par lettre recommandée avec accusé de réception ou en vous rendant à l’un de leur guichet.

Déclarer la fraude auprès des forces de l’ordre

Même si ce n’est pas une obligation, il est vivement recommandé de déclarer l’utilisation frauduleuse de votre carte bancaire aux forces de l’ordre, police ou gendarmerie, et de porter plainte. On vous remet alors un récépissé qui va vous servir à vous faire rembourser par votre banque des sommes prélevées frauduleusement.

Vous avez la possibilité de porter plainte en vous rendant directement dans un commissariat ou une gendarmerie, ou en envoyant un courrier (simple ou recommandé) au procureur de la République, au tribunal judiciaire du lieu de l'infraction ou du domicile de l'auteur de l'infraction.

Signaler l’utilisation frauduleuse de votre carte bancaire sur la plateforme en ligne « Perceval » s’il s’agit d’une fraude sur Internet

Afin de faciliter les démarches des personnes victimes de l’utilisation frauduleuse de leur carte bancaire sur Internet, le ministère de l’Intérieur, et plus précisément le Centre de lutte contre les criminalités numériques de la gendarmerie nationale, a mis en place une plateforme qui permet de signaler une fraude en ligne. Il s’agit de la « Plateforme électronique de recueil de coordonnées bancaires et de leurs conditions d’emploi rapportées par les victimes d’achats frauduleux en ligne », nommée Perceval. Cette plateforme est un service accessible en ligne 24 h/24 et 7 jours/ 7 grâce à un compte personnel ouvert sur service-public.fr via FranceConnect.

Pour pouvoir utiliser Perceval, il est nécessaire de remplir 3 conditions : être toujours en possession de sa carte bancaire ; certifier ne pas être à l’origine des achats frauduleux effectués en ligne et avoir fait opposition auprès de sa banque.

À l’issue de votre signalement sur la plateforme, et après vérification de votre identité, un récépissé à adresser à votre banque, comportant toutes les informations utiles et un code-barres personnalisé, vous est remis pour que soyez remboursé par votre banque plus facilement et plus rapidement des sommes dérobées.

Faire part de l’utilisation frauduleuse de votre carte bancaire sur Perceval permet aux forces de police de pouvoir mener des enquêtes sur les auteurs des escroqueries à la carte bancaire, et il facilite également vos démarches dans un commissariat ou une gendarmerie pour éventuellement porter plainte.

Les précautions à prendre pour éviter l’utilisation frauduleuse de votre carte bancaire

Afin d’éviter l’utilisation frauduleuse de votre carte bancaire, un certain nombre de conseils de prudence sont à prendre en compte.

Une carte bancaire est personnelle, il faut absolument éviter de la prêter à une autre personne. Il ne faut jamais non plus la laisser à la vue de tous, par exemple dans votre voiture. Pensez à apposer votre signature au dos pour éviter qu’un fraudeur qui a votre carte bancaire en sa possession ne la signe à votre place.

Ne notez pas votre code confidentiel sur un papier mais apprenez le par cœur. Faites attention également quand vous le composez sur un terminal de paiement ou dans un distributeur de billets de faire en sorte de cacher votre manipulation.

Il est aussi vivement recommandé de surveiller régulièrement ses relevés bancaires afin d’avertir immédiatement votre banque si vous constatez des opérations frauduleuses.

Enfin, à l’étranger, soyez très vigilant en particulier si vous effectuez des paiements qui ne demandent pas le code confidentiel de votre carte bancaire.

Il est aussi important de connaître les moyens utilisés par les escrocs pour vous prémunir de la fraude à la carte bancaire. La plateforme Assurance Banque Épargne Info Service, mise à disposition par la Banque de France, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et par l'Autorité des marchés financiers (AMF), donne quelques exemples :

  • ne jamais répondre à un email qui vous informe que vous êtes éligible à un remboursement d’impôt et qui vous invite à cliquer sur un lien et à renseigner les données de votre carte bancaire ;
  • ne jamais donner les données de votre carte bancaire et/ou le code d’authentification que vous recevez sur votre téléphone mobile afin de sécuriser votre compte si un individu vous contacte par téléphone et vous indique travailler pour votre banque ;
  • ne jamais renseigner les données de votre carte bancaire si vous recevez, après un achat sur Internet, un SMS qui vous indique que votre colis est bloqué à la frontière et que pour le recevoir vous devez régler des frais de douane en cliquant sur un lien ;
  • ne pas régler par l’intermédiaire d’un horodateur le stationnement d’une personne qui vous le demande car il a perdu sa carte bancaire. L’une des fraudes existantes dans ce domaine consistant à installer un dispositif permettant de bloquer votre carte dans l’horodateur pour la récupérer après votre départ.
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : UUkyEJ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers