Vous êtes ici : Guide de la consommation > Finance > 5 conseils pour bien choisir ses placement financiers

5 conseils pour bien choisir ses placement financiers

5 conseils pour bien choisir ses placement financiers

Les placements financiers sont des produits destinés à permettre aux épargnants de faire fructifier leur capital. En effet, il est possible de réaliser des bénéfices en plaçant son épargne sur de bons produits et sur une période plus ou moins longue. Cependant, ce type d’investissement ne se fait pas au hasard, car il y a des risques à prendre en considération. Il convient également de choisir les placements permettant d’atteindre ses objectifs. Pour ce faire, il faut prendre en compte un certain nombre de critères.

1 - Choisir ses placements en fonction de ses objectifs

En partant de ces objectifs, il est possible de choisir le produit de placement le mieux adapté. D’une manière générale, il existe trois différents objectifs que les épargnants souhaitent atteindre en investissant : disposer d’un complément de revenu pour les cas d’urgence, se constituer un patrimoine et vivre confortablement à l’arrivée à la retraite. En fonction de ses objectifs, l’épargnant devra opter pour le produit financier le mieux adapté. Pour les besoins à court terme, il est conseillé de mettre en place une épargne de précaution via un livret A ou un livret fiscalisé où l’argent est disponible rapidement et sans pénalité. Pour des objectifs à moyen terme comme l’achat immobilier, il faut s’ouvrir à des placements plus rémunérateurs qu’un livret d’épargne. Si le projet va au-delà de 3 ans, il est conseillé de se tourner vers le plan épargne entreprise, le plan épargne logement ou l’assurance-vie. Enfin, pour vivre une retraite confortable ou financer les études de ses enfants il convient d’investir à long terme dans la bourse, l’immobilier ou le plan d’épargne retraite.

2 - Choisir son support d’investissement en fonction de son rendement

Lorsqu’on effectue un placement financier, on s’attend à ce qu’il rapporte, cependant, tous les supports de placement n’ont pas le même rendement. Les revenus générés annuellement varient suivant le type de produits et il est important de connaitre leur rendement avant d’investir. À noter que pour calculer le rendement d’un produit financier, il faut d’abord déduire les frais, les charges et les impôts. Les produits les moins rémunérateurs sont les livrets d’épargne A, les nouveaux plans d’épargne logement et les parts sociales. Avec le taux bas de ces placements, l’épargnant ne pourra même pas compenser l’inflation. Pour bénéficier d’un rendement moyen, il est conseillé d’opter pour les anciens plans épargne logement ou les fonds euros d’assurance-vie. En revanche, pour réaliser le maximum de bénéfices, il n’y a rien de tel que la bourse et l’immobilier dont le rendement peut aller de 4 à 7%.

3 - Tenir compte des risques lors du choix de son placement

En matière de placement financier, le risque se matérialise de différentes manières : la perte de capital, la dégradation des actions ou encore le non-paiement de loyer. Ce qu’il faut savoir c’est que les placements à risque sont généralement les plus rémunérateurs tandis que les produits garantis offrent des taux véritablement faibles. Tout dépend donc de l’appétence de chaque investisseur aux risques. Les risques sont nuls sur les livrets A, les fonds euro d’assurance-vie et le plan épargne logement. Par contre, ils sont plus ou moins élevés en ce qui concerne les investissements immobiliers et les actions en bourse.

4 - Choisir son placement financier en fonction de la liquidité

La liquidité d’un placement financier désigne le délai nécessaire pour avoir la possibilité de retirer son argent et récupérer son investissement. La disponibilité des fonds est plus élevée sur les livrets A, les livrets et les actions cotées. Il est possible de récupérer l’argent au jour même où on souhaite effectue le retrait, et ce sans pénalités. L’assurance-vie et les parts sociales ont une liquidité moyenne allant de 72 heures à un mois. En matière immobilière et de plan d’épargne retraite, la liquidité est faible. Les conditions pour sortir sont assez contraignantes et il faut attendre plusieurs mois pour arriver à vendre un logement.

5 - Diversifier son patrimoine

En matière d’investissement, il est déconseillé de mettre tous ses œufs dans le même panier. La diversification permet de bénéficier des avantages de tous types de placement, mais aide aussi l’épargnant à amoindrir les risques. Effectivement, tous les actifs ne supportent pas les crises de la même manière. Ainsi, il est conseillé de se constituer une épargne de précaution même si le rendement est faible et d’investir sur des placements plus rémunérateurs en parallèle.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : VdwR3v

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers