Vous êtes ici : Guide de la consommation > Habitat > Déménagement : vers quelles villes observe-t-on les flux les plus importants ?

Déménagement : vers quelles villes observe-t-on les flux les plus importants ?

Déménagement : vers quelles villes observe-t-on les flux les plus importants ?

Environ trois millions de Français déménagent chaque année. On estime aussi à près de 5 le nombre moyen de déménagement durant toute la vie d'un individu. Si 80 % des personnes qui déménagent restent à proximité de leur ancien logement, souvent dans le même département ou dans un qui est très proche, certaines villes de France attirent plus que d'autres des nouveaux habitants pour des raisons qui tiennent notamment à leur attractivité en matière d'emploi, qu'il s'agisse d'opportunités professionnelles ou de proximité avec son lieu de travail.

Pour d'autres qui emménagent dans des villes qui apparaissent comme attirantes compte tenu de l'augmentation de leur population, d'autres considérations telles que l'absence de nuisances sonores, une pollution moins importante ou des conditions de vie plus sécurisées et agréables entrent notamment en jeu.

Les villes françaises les plus attractives pour ceux qui déménagent

La Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et la Bretagne sont les régions les plus plébiscitées par les Français qui déménagent quand on les interroge. En termes de statistiques, selon l'Insee, les 5 régions qui ont accueilli le plus d'habitants entre 2020 et 2022 sont l'Île-de-France (+ 123 350 habitants), l'Occitanie (+ 79 600), l'Auvergne-Rhône-Alpes (+ 74 600), la Nouvelle-Aquitaine (+ 48 000) et les Pays de la Loire (+ 41 000).

À l'autre bout de l'échelle, le Grand Est, la Normandie, la Bourgogne-Franche-Comté, la Martinique, la Guadeloupe, les Hauts-de-France et le Centre-Val de Loire ont perdu entre 10 600 et 20 600 habitants sur la même période.

Les grands centres urbains sont ceux qui connaissent l'augmentation de nouveaux arrivants la plus importante : une variation annuelle moyenne entre 2014 et 2020 de 165 700 en nombre d'habitants, contre 11 600 dans les petites villes et même une perte de 4 700 habitants dans les territoires ruraux à habitat très dispersé comme l'indique l'Insee.

Si on raisonne cette fois au niveau des communes, sans surprise, ce sont les grandes villes qui attirent le plus et qui voient leur nombre d'habitants augmenter, hormis Paris où, au contraire, sa population tend à diminuer depuis le milieu des années 2010. Toutefois, la tendance actuelle montre que des villes moyennes comme Angers, Tours ou Poitiers par exemple, sont de plus en plus sollicitées et devraient connaître dans les années à venir un flux important de population.

Ainsi, les villes qui accueillent le plus grand nombre d'arrivants ces dernières années sont celles de Toulouse, Nantes, Montpellier, Lyon, Bordeaux, ou encore Marseille. Toulouse est la grande ville qui a connu la plus importante augmentation de son nombre d'habitants entre 2013 et 2019, selon les dernières données de l'Insee. Sa population est en effet passée pendant cette période de 458 300 à 493 500 habitants. Nantes est en deuxième position avec une augmentation de sa population de l'ordre de 26 000 habitants en plus entre 2013 et 2019. Montpellier suit avec + 23 500 habitants, puis Lyon (+ 22 300 habitants), Bordeaux (+ 17 300 habitants), ou encore Marseille (+ 15 300 habitants).

Parmi ces grandes villes les plus attractives, et rapporté à leur population, Nantes et Montpellier sont celles qui ont connu, entre 2013 et 2019, une hausse de leurs habitants de près de 10 %.

Rennes, qui n'est pas la ville qui a connu la plus grande augmentation d'habitants (+ 9 000 habitants entre 2013 et 2019) est toutefois malgré tout une commune où de nombreux ménages souhaitent déménager. En raison de sa situation géographique, en Bretagne, mais aussi parce qu'elle représente une ville à taille humaine reconnue pour sa douceur de vivre en particulier.

Quels sont les critères recherchés par ceux qui déménagent dans ces villes attractives ?

Les villes, principalement des grandes métropoles, qui attirent les flux les plus importants de population apparaissent attractives notamment en raison de leur situation vis-à-vis de l'emploi. Un critère qui arrive en premier lieu, devant celui de la qualité ou de la douceur de vivre de ces grandes communes, mais aussi de leur situation géographique, elles sont en effet le plus souvent situées proche de la mer ou de massifs montagneux.

Les villes les plus attractives pour ceux qui y déménagent sont souvent celles où le taux de chômage est le plus faible, qui proposent donc de nombreuses opportunités professionnelles grâce à leur dynamisme économique. Un critère le plus souvent évoqué néanmoins par les ménages aisés qui décident de s'installer dans ces grandes villes qui les attirent.

Bordeaux et sa métropole, par exemple, sont reconnus pour leur dynamisme dans le domaine de l'économie numérique notamment (Bordeaux détient d'ailleurs le "Label French Tech"), un secteur qui attire et qui joue un rôle majeur pour le développement de ce territoire.

Nantes n'est pas en reste non plus en matière de dynamisme économique qui participe à son attractivité, tout comme ses conditions de vie où, en particulier, la part belle est faite aux déplacements à vélo.

La proximité de nombreux services ou de commerces est aussi l'une des raisons qui font que ces grandes villes attirent davantage de nouveaux habitants. La présence, par exemple, d'un grand choix d'écoles, et notamment d'établissements prisés, participent à l'attractivité de ces communes notamment.

D'une manière générale, les flux les plus importants de population se concentrent aussi dans des villes où l'environnement de vie est le plus agréable, où la pollution, les nuisances sonores, l'insécurité, etc., sont moins présents. Des raisons qui font que, par exemple, Paris perd de plus en plus d'habitants ces dernières années.

Une ville comme Marseille, dont la population est en constante augmentation, attire aussi, d'abord pour son climat et sa douceur de vivre, mais aussi grâce à son offre développée dans le domaine culturel et des loisirs en particulier.

La qualité de vie de la ville de Lyon, sa situation géographique privilégiée, mais aussi son dynamisme économique et son riche passé historique, expliquent en partie le fait que de nombreux ménagent décident de déménager dans cette métropole.

De la même manière, Bordeaux, une ville inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, attire de nouveaux habitants aussi en raison de sa proximité avec l'océan Atlantique, de sa gastronomie, de ses vignobles, de son environnement apaisant notamment grâce à la possibilité de profiter des quais de la Garonne en plein centre-ville.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : JUhekm

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers